Qualifié de “dictature”, le Venezuela dénonce une “ingérence” de Macron

Qualifié de “dictature”, le Venezuela dénonce une “ingérence” de Macron

34
SHARE

TSA
Qualifié de “dictature”, le Venezuela dénonce une “ingérence” de Macron

Le Venezuela a dénoncé mercredi une “ingérence” dans ses affaires intérieures du président français Emmanuel Macron, qui avait qualifié la veille de “dictature” le gouvernement de son homologue Nicolas Maduro.

Dans un communiqué publié sur son site web, le ministère vénézuélien des Affaires étrangères a exprimé son “ferme rejet des déclarations lamentables” de M. Macron qui “constituent une ingérence claire dans les affaires intérieures” du Venezuela.

S’exprimant devant les ambassadeurs français réunis à Paris, M. Macron s’était demandé mardi “comment certains ont pu être aussi complaisants avec le régime qui se met en place au Venezuela”.

“Une dictature tente de se survivre au prix d’une détresse humanitaire sans précédent, de radicalisations idéologiques inquiétantes, alors même que les ressources de ce pays restent considérables”, avait lancé le président français.

Ces déclarations, poursuit le ministère vénézuélien dans son communiqué, “portent atteinte aux institutions vénézuéliennes et semblent provoquées par l’obsession permanente et impériale d’attaquer notre peuple, en ignorant les principes les plus élémentaires du droit international”.

Le Venezuela exige le “le respect pour sa démocratie”, ajoute le communiqué, qui attribue les propos de M. Macron à “une profonde méconnaissance de la réalité” de ce pays.

Qualifié de “dictature”, le Venezuela dénonce une “ingérence” de Macron

Source de l'article : cliquez-ici