Qualité douteuse de l’eau potable: L’Algérienne des eaux de Guelma rassure

Qualité douteuse de l’eau potable: L’Algérienne des eaux de Guelma rassure

81
SHARE

Ces derniers jours, l’eau qui coule des robinets, a une couleur jaunâtre et des familles s’inquiètent à juste titre, car elles craignent une éventuelle intoxication. Elles préfèrent d’ailleurs consommer de l’eau minérale achetée auprès des dépositaires et des commerçants de quartier. Nous nous sommes rapprochés à cet effet, de la direction de l’ADE où un responsable rencontré à la station de traitement du barrage de Bouhamdane nous a déclaré : “Nous procédons quotidiennement avec le concours de la DSP à des analyses bactériologiques qui attestent que l’eau est potable. La couleur est engendrée par la baisse sévère du niveau du barrage qui ne cumule actuellement qu’une dizaine de millions de m3 alors que sa capacité théorique est de l’ordre de 185 millions de m3. La sécheresse qui sévit depuis des mois a tari des nappes phréatiques, des forages et le barrage qui alimente en eau potable la ville de Guelma et cinq autres communes. Ce phénomène s’était manifesté en 2003 et des experts dépêchés à cette époque sur les lieux, avaient conclu que la couleur de l’eau a été altérée par les fonds du barrage qui était pratiquement à sec. Toutefois ils avaient certifié que l’eau était potable et ne souffrait d’aucune impureté. Nous allons d’ailleurs rassurer la clientèle par le biais d’un communiqué sur la radio régionale.”
Hamid BAALI

Source de l'article : cliquez-ici