Suite aux dernières décisions du ministre de l’Habitat : Le Cnoa applaudit,...

Suite aux dernières décisions du ministre de l’Habitat : Le Cnoa applaudit, l’Agea se méfie

73
SHARE

Les dernières déclarations du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, qui a affirmé lundi à Alger que son département a entamé la préparation d’une feuille de route en ouvrant huit ateliers de réflexion, portant sur plusieurs aspects, fait réagir les acteurs du secteur.

L’Agea considère que les décisions du ministre restent théoriques, appelant par là même à descendre sur le terrain pour connaître les vrais problèmes du secteur de l’urbanisme. « Ce que vient d’annoncer le ministre de l’Habitat est pour nous un travail qui a été déjà fait bien avant. Et ce qui a été dit, c’est plus de la théorie que de la pratique », nous déclare Belkacem Mezine, vice-président de l’Association générale des entrepreneurs algériens (Agea).

Avant de poursuivre : « Pourquoi revenir en arrière, à la case départ ? Nous, les entrepreneurs, n’arrivons plus à nous situer à tous ces changements qui se font chaque fois qu’on change de ministre de l’Habitat, celui du Commerce ou de l’Industrie ». M. Mezine s’interroge surtout sur l’avenir du travail qui a été fait auparavant par la commission de suivi du pacte économique de croissance et qui a traité les mêmes sujets et dont il fait partie. « Cette commission a fait un travail colossal et très considérable. Elle est sortie avec un rapport qui est au niveau du ministère de l’Industrie. Je ne vois donc pas l’utilité de tout refaire et de revenir à la case départ », ajoutera dans ce sens le vice-président de l’Agea.

Pour lui, c’est encore du temps perdu et appelle à ce que les ministres des différents secteurs travaillent ensemble. « Changer une stratégie à la racine, pour nous, c’est une perte de temps. Les problèmes posés par les acteurs du secteur, comme les entrepreneurs, vont encore traîner. Soyons honnêtes, il faut aller sur le terrain, établir des questionnaires et toucher les vrais problèmes », conclura-t-il. Pour sa part, le président du Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa), Mustapha Tibourtine, qui a participé à une réunion au ministère, avant-hier, a salué l’initiative du ministre de l’Habitat. « Ce qui est bien, c’est que tous les acteurs du secteur sont impliqués et les points sensibles de l’urbanisme sont ciblés », nous a-t-il déclaré.

Selon lui, la réunion de lundi était une réunion de concertation pour tracer une feuille de route qui englobe plusieurs volets, dont celui de l’urbanisme, avec la participation de tous les acteurs du secteur de l’habitat.« Huit ateliers sont lancés par le département de l’habitat, dont le premier a porté sur l’urbanisme », ajoutera M. Tibourtine. Il a salué également l’initiative prise par le ministre concernant l’activation prochaine du permis de construction électronique. «Cette idée vient du Cnoa. Et nous sommes en train de développer l’idée au niveau du conseil. L’objectif de cette application est de gagner du temps concernant le permis de construire qui est délivré actuellement après trois ou quatre mois », conclura le président du Cnoa. <

Source de l'article : cliquez-ici