Tizi-Ouzou : l’opération « Un cartable pour l’avenir » touche 500 enfants démunis

Tizi-Ouzou : l’opération « Un cartable pour l’avenir » touche 500 enfants démunis

142
SHARE

TIZI-OUZOU- Au moins 500 élèves démunis de la wilaya de Tizi-Ouzou ont bénéficié de trousseaux scolaires dans le cadre de la troisième édition de l’opération « Un cartable pour l’avenir », initiée par le Forum des chefs d’entreprises (FCE).

Cette action de solidarité, lancée simultanément mercredi à partir de Tizi-Ouzou et Tipaza, concernera cette année 10 000 enfants au niveau national, a-t-on appris du délégué du bureau de wilaya du FCE, Mohammed Saïd Siad.

La cérémonie de lancement a eu lieu au Centre de loisirs scientifiques (CLS) de Tizi-Ouzou en présence du wali, de représentants du Croissant rouge algérien et d’associations caritatives qui accompagnent cette opération au niveau local.

Un premier quota de 60 cartables avec toutes les fournitures scolaires nécessaires a été remis à l’occasion à des enfants venus avec leurs parents marquer le coup d’envoi de cette initiative que les entrepreneurs du FCE reconduisent pour la 3ème année consécutive.

Le comité local du CRA prendra par la suite le relais pour poursuivre la distribution des cartables aux 500 enfants que le forum des chefs d’entreprises a décidé d’aider cette année à Tizi-Ouzou pour assurer une bonne rentrée scolaire 2017-2018, a-t-il souligné.

Le wali de Tizi-Ouzou, Mohammed Boudarbali, a qualifié l’initiative de « louable à plus d’un titre » puisqu’elle contribue au renforcement de l’esprit de solidarité dans la société et constitue un espoir pour tous les enfants nécessiteux dont les parents n’ont pas les moyens de leur acheter les fournitures.

Il a émis le vœu de voir le FCE augmenter le chiffre des bénéficiaires de l’action à plus de 10 000 élèves, estimant que parmi les huit millions d’enfants scolarisés en Algérie, il y a des centaines de milliers de démunis qui mènent leur scolarité dans des conditions difficiles, en dépit des budgets colossaux que l’Etat consacre au secteur de l’Education.

Le délégué local du FCE a expliqué, pour sa part, que l’objectif de l’action « Un cartable pour l’avenir » est de permettre à des enfants issus de familles défavorisées de différentes régions du pays de bénéficier de moyens matériels garantissant une bonne scolarité.

M. Siad a souligné que cet élan de solidarité déclenché par les entrepreneurs vient en réponse aux recommandations du président de la République qui a exhorté le FCE à donner l’exemple par la solidarité, la mobilisation, le dialogue, l’unification des rangs, afin que « notre pays puisse mobiliser les énergies et investir de manière constructive dans les capacités et les potentialités de ses enfants », a-t-il soutenu.

Source de l'article : cliquez-ici