Nouveau Dacia Duster : Renault renouvelle un best-seller tactique

Nouveau Dacia Duster : Renault renouvelle un best-seller tactique

59
SHARE

TSA
Nouveau Dacia Duster : Renault renouvelle un best-seller tactique

Le SUV le moins cher du marché va enfin être renouvelé après 7 années de services. Le Duster a permis à Dacia de s’installer sur le marché européen et les pays émergents du pourtour méditerranéen, mais également à la marque Renault de s’imposer dans les grands pays émergents tels que le Brésil, la Russie ou l’Inde. Le Duster est l’un des modèles les plus stratégiques du groupe Renault…

Après le feu d’artifice de nouveaux modèles sous la marque Renault, voilà que le groupe français s’apprête à lancer le premier renouvellement de sa gamme dite « Entry », ou en d’autres termes, badgés de sa filiale roumaine à bas coûts Dacia. Il sera dévoilé mi-septembre au salon automobile de Francfort, mais le groupe automobile a d’ores et déjà diffusé les premières photos du nouveau Duster. Le nouveau Duster n’est pas n’importe quel modèle de la marque Dacia : il repose sur lui l’héritage de la génération précédente qui a longtemps été la meilleure vente du groupe Renault dans le monde entier…

Un rapport qualité-prix exceptionnel

Avec plus de 2 millions de voitures commercialisées, le SUV signé Dacia est le plus gros succès du groupe automobile français de ces dernières années. Pas seulement parce qu’il a permis d’installer la marque roumaine dans le paysage automobile européen avec près de 600.000 voitures vendues en 2016 (+6%) dans 44 pays, notamment en Europe et les pays émergents notamment dans le pourtour méditerranéen (Maghreb, Turquie…). Avec le Sandero, le Duster constitue 73% des ventes de Dacia.

Le Duster a taillé sa réputation sur son rapport qualité-prix exceptionnel : un SUV de segment C au prix de départ canon de 12.000 euros ! Ce modèle a provoqué une véritable ruée vers les concessions Dacia. Et surtout, les clients se sont montrés enchantés par ce modèle dont la qualité de finition n’est pas si mauvaise, compte tenu du prix payé. Si bien, que Dacia caracole en tête des marques au taux de fidélité le plus élevé en Europe… au milieu des marques Premiums allemandes ! D’ailleurs, les Duster sont surtout vendues en finition élevées, dans 75% des ventes. C’est pour cela que Dacia a annoncé l’arrivée de la boîte automatique EDC début 2017.

Un outil de conquête

Mais le Duster a eu un autre rôle très important dans le déploiement de Renault à l’international. Il a été un outil efficace de conquête dans les pays émergents. Car s’il a été commercialisé sous le badge Dacia en Europe, dans les autres pays émergents, il a été lancé sous la marque au losange. Ainsi, sur 326.000 Duster vendus en 2016, seulement 180.000 l’ont été par la marque roumaine.

 

 

En Amérique Latine, en Asie, ou encore en Inde où la marque au losange est parvenue à se relancer après l’échec retentissant du Logan. L’arrivée du Duster a permis à Renault de s’imposer sur ce marché réputé extrêmement difficile, mais prometteur puisqu’il pourrait enregistrer une croissance exponentielle dans les années à venir. Le marché russe, également très complexe, vient de fêter le 350.000e Duster vendu sous la marque Renault. A noter toutefois que le Duster n’a pas été choisi pour participer à la conquête de la Chine où Renault a choisi de se positionner directement en marque généraliste avec le Kadjar et le Koleos!

Pas de rupture stylistique !

Mais après sept ans de bons et loyaux services, le groupe Renault a jugé utile de renouveler son best-seller. La nouvelle mouture garde la même silhouette et peu ou prou les mêmes lignes que la précédente. A l’image d’une Golf ou d’une Passat, véritables référents sur leurs segments, le Duster s’offre le luxe de ne pas jouer sur la rupture stylistique au contraire de la marque-mère qui a dû revoir tous ses modèles de la Clio à l’Espace en passant par la Mégane ou la Talisman qui a même dû abandonner le nom de Laguna.

Selon le communiqué, le nouveau Duster s’offre néanmoins une « nouvelle signature lumineuse intégrant les feux de jour à LED », un « capot plus horizontal », « une calandre très affirmée », « une ligne de ceinture de caisse rehaussée »… Rien de très flagrant, mais c’est peut-être là, la clé du succès…

 

 Plus d’information sur l’économie et la finance sur La Tribune.fr

 

Nouveau Dacia Duster : Renault renouvelle un best-seller tactique

Source de l'article : cliquez-ici