Par manque d’eau et pour une durée d’un moins: Le complexe sidérurgique...

Par manque d’eau et pour une durée d’un moins: Le complexe sidérurgique d’El Hadjar en arrêt forcé

50
SHARE

A l’arrêt, depuis mercredi, suite à un manque d’eau, le complexe sidérurgique d’El Hadjar sera paralysé pendant un mois, apprend-on de sources proches de ce site. Nos sources affirment que les responsables de l’ex Seata ont officiellement déclaré que le barrage de la Cheffia est à son plus bas niveau, d’où leur incapacité de fournir les quantités d’eaux industrielles nécessaires au fonctionnement de la zone chaude du complexe, à savoir les aciéries, la centrale à oxygène, la PMA et le Haut Fourneau. Il y a lieu d’indiquer que les installations du site sidérurgique d’El Hadjar consomment quelques 1600 m3 d’eaux industrielle par heure, qui lui sont essentiellement distribuées à l’état brut à partir du barrage cité. Nous apprenons également que la direction du complexe a préparé un programme d’entretien qui concernera toutes les unités du site, ceci afin d’éviter de mettre les travailleurs en congé exceptionnel durant cette période d’arrêt. Nous reviendrons sur cette affaire dans nos prochaines éditions.

A. Allia

Pour la Rédaction Digitale de « Liberté »

Source de l'article : cliquez-ici