Tipasa: Le poulet congelé et avarié provenait de Médéa

Tipasa: Le poulet congelé et avarié provenait de Médéa

70
SHARE

La cellule de communication de la police de la wilaya de Tipasa, a rendu public récemment, un communiqué dans lequel, il est fait état de la mise hors d’état de nuire d’une bande de commerçants véreux, qui se sont spécialisés dans la commercialisation de poulets congelés, avariés et impropres à la consommation.

Selon ce communiqué, cette bande ramenait les poulets congelés à partir de la Wilaya de Médéa, dans un fourgon inadéquat et qui ne disposait pas des moyens de conservation prévus par la chaîne de conservation alimentaire.
Selon la police, ce fut le service chargé de l’environnement et de la santé publique, qui, informé de ce trafic a procédé à la mise en place des mesures adéquates pour intercepter les suspects.

Lors de l’interception de cette bande, plus de 281 poulets congelés représentant un poids de plus de 300 kilogrammes, ont été découverts dans des conditions de stockage et de conservation inadéquates.
Ces produits étaient destinés aux restaurateurs de la ville de Tipasa.

Les personnes impliquées dénommées H. M. et H. A., originaires de Médéa, ont été interceptées en train de livrer le produit avarié à un restaurateur de la ville, le dénommé Z. A. originaire de Tipasa. Présentés au procureur de la république près le tribunal de Tipasa, les suspects, furent orientés vers le magistrat instructeur du tribunal qui les a condamnés aux motifs de transport et de commerce de produits destinés à la consommation, au mépris du respect de la chaîne alimentaire et des dispositions légales et sanitaires de conservation, de transport et de commercialisation de produits alimentaires avariés, cela sur la base des examens et analyses présentés par le vétérinaire de la municipalité de Tipasa qui a confirmé par son examen que le matériel utilisé ainsi que les conditions et les moyens utilisés ne sont pas adaptés à la consommation et posent un risque pour la santé publique.
Le dénommé H. M. a été condamné à 2 années de prison, tandis que le dénommé H. A.et le restaurateur Z. A. ont été condamnés à une année de prison ferme, chacun.
Houari Larbi

Source de l'article : cliquez-ici