Permanence durant l’Aïd El-Adha a tizi ouzou: 678 commerçants réquisitionnés

Permanence durant l’Aïd El-Adha a tizi ouzou: 678 commerçants réquisitionnés

56
SHARE

En prévision de l’Aïd El-Adha qui aura lieu ce vendredi, 678 commerçants sont réquisitionnés par les services de la direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou, afin d’assurer la permanence durant les deux jours de cette fête religieuse.
A cet effet, le directeur du commerce par intérim, Saïd Becheker, a affirmé que ces commerçants ont pour mission l’approvisionnement du marché en produit alimentaires de première nécessité et d’assurer certains services aux citoyens. Parmi ces commerces réquisitionnés, il a cité 96 boulangeries qui seront ouvertes à travers le territoire de la wilaya pour assurer l’approvisionnement durant cette fête, 353 commerces d’alimentation générales, 218 autres qui assurent les autres activités, notamment les boucheries, les dépôts de gaz butane, les vulcanisateurs et la restauration. Saïd Becheker a tenu à rassurer la population locale quant à la disponibilité du lait en sachet pour éviter un éventuel spectre de pénurie de ce produit alimentaire de base, puisque d’après lui, les cinq laiteries en activité dans la wilaya seront ouvertes durant les jours de fête. «Nous nous sommes entretenus avec les responsables de ces laiteries qui nous ont rassuré que le lait en sachet sera disponible durant les deux jours de l’Aïd», affirme notre interlocuteur. Ajouter à cela, quatre minoteries devront assurer l’approvisionnement des boulangeries et aussi les deux producteurs de l’eau minérales, implantés au niveau de la wilaya, à savoir Lalla Khedidja et Sidi Rached, a-t-il indiqué. En outre, le directeur par intérim du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou a souligné que 23 brigades de contrôle de l’activité commerciale ont été mises en place par ses services. Ce qui représente, dira-t-il, la mobilisation de 46 agents de la répression de la fraude et qui auront pour mission de veiller sur le respect de cette permanence. Interrogé sur les mesures dissuasives à mener à l’encontre des commerçants qui failliront à leur mission de permanence durant ces deux jours de fête, Saïd Becheker a indiqué que jusque-là, le respect de la permanence est très satisfaisant au niveau de la capitale du Djurdjura, puisque les commerçants ont toujours répondu favorablement pour assurer le service public au profit du consommateur durant les fêtes religieuses. Mais néanmoins, poursuit-il, «au cas contraire, nous serons intolérables et inflexibles vis-à-vis ceux qui ne respectent pas cette permanence.
D’ailleurs, je tiens à souligner que se référant à la loi 13-06 du 23 juillet 2013 modifiant et complétant la 04-08 du 14 août 2004 relative aux conditions d’exercice des activités commerciales, les commerçants défaillants au respect de cette permanence devront payer une amende qui varie entre 30 000 et 200 000 DA, et qui sera suivie par la fermeture de leur local commercial pendant une durée de 30 jours, comme ce fut le cas durant les précédentes fêtes religieuses.»

L’ONA lance une campagne de sensibilisation

«Prenez soin des réseaux d’assainissement», tel est le thème d’une campagne de sensibilisation lancée par l’Office national de l’assainissement (ONA) de la wilaya de Tizi-Ouzou en vue de sensibiliser les citoyens sur les dégâts occasionnés par le rejet des déchets du sacrifice du mouton dans les avaloirs. Un comportement de non-citoyenneté qui occasionne l’obstruction de canalisations et parfois même le délabrement des eaux usées dans certains quartiers, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de l’Office national de l’assainissement de ladite wilaya. Une campagne qui a été organisée en prévision de l’Aïd-El-Adha. «Cette campagne a pour objectif de mettre un terme aux grands problèmes engendrés par le sacrifice des moutons au niveau des réseaux d’assainissement et aux stations d’épuration. Les déchets des moutons sont jetés, par certains citoyens indélicats, directement dans les réseaux d’assainissement. Certains déchets tels que les cornes, les pattes ou la toison ne peuvent être introduits dans les réseaux d’égouts car ils peuvent nuire au bon fonctionnement des stations d’épuration», selon la même source.
Devant une telle situation, l’ONA incite les concitoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou à éviter le rejet des déchets du sacrifice dans les égouts et de s’abstenir d’enlever les tampons des regards, et ce, en adoptant un simple geste, qui se résume à les mettre dans des sacs afin de les évacuer vers une décharge adéquate. Il est à noter que les unités opérationnelles de l’ONA seront mobilisées, pour d’éventuelles interventions sur les réseaux d’assainissement et de surveillance des stations d’épuration, selon les services de l’ONA.

Z. C. Hamri

Source de l'article : cliquez-ici