Aïn Defla : La gendarmerie saisit 1 485 chardonnerets

Aïn Defla : La gendarmerie saisit 1 485 chardonnerets

29
SHARE

Dans le cadre de la protection de l’environnement et des espèces en voie de disparition, lors d’un contrôle de routine sur l’autoroute, les éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté 2 véhicules légers, une Dacia Logan et une Symbol qui roulaient en direction de la capitale, dans la journée de dimanche dernier.
C’est en procédant à la vérification d’usage des 2 véhicules que l’attention des gendarmes a été attirée par le gazouillis important des oiseaux dans les 2 véhicules. La fouille des 2 voitures a permis de mettre au jour 2 lots d’oiseaux à bord de petites caisses de carton contenant en tout 1 485 de chardonnerets, des oiseaux très appréciés pour les sons mélodieux de leurs trilles, que les poètes ont chantés «El Maqnine Ezzine» mais que des réseaux de braconniers à grande échelle vendent au prix d’or sur les marchés des oiseleurs qu’on voit partout.
Cependant, ces réseaux de trafiquants ne se soucient pas des coups qu’ils portent à la faune du pays qu’ils pillent tant et si bien que cette espèce de volaille, comme d’autres espèces d’ailleurs, tendent à disparaître.
Les 2 convoyeurs de ces oisillons à peine sortis de leurs nids, A . F. 52 ans et A. F., 27 ans, qui avaient pris possession des oiseaux dans la wilaya de Tlemcen pour les écouler à Alger, ont été arrêtés et déférés au parquet de Aïn Defla.
Après avoir été entendus par le procureur de la République, ils ont été placés en détention provisoire et incarcérés.

Source de l'article : cliquez-ici