Loi de finances 2018/ Certains documents administratifs seront…payants 

Loi de finances 2018/ Certains documents administratifs seront…payants 

63
SHARE

Pour faire face à la crise financière, le gouvernement explore toutes les niches possibles. C’est ainsi que dans la Loi de finances 2018, de nouvelles dispositions sont prises pour rendre payantes certaines prestations administratives. Cela concerne notamment les émigrés.

Ainsi, selon le projet de Loi de finances 2018, les ressortissants algériens vivant à l’étranger devront s’acquitter de la somme de 200 DA pour prétendre au «certificat de vie». Le certificat de célibat coûtera la même somme, tandis que l’attestation d’hébergement ou d’accueil vaudra 500 DA. Le citoyen devra également débourser la somme de 2000 DA pour obtenir la copie traduite du livret familial. Un montant équivalent sera en outre demandé à ceux qui solliciteront le renouvellement d’un livret familial perdu.

D’autres taxes toucheront directement le citoyen. C’est le cas de la taxe sur les véhicules neufs qui augmentera de manière sensible. C’est surtout le cas des véhicules qui coûtent plus de 3,5 millions de dinars (350 millions de centimes). L’acquéreur sera contraint de payer une taxe de 250 000 DA (25 millions). Si le véhicule coûte plus de 6 millions de dinars, la taxe s’élèvera à 500 000 DA (50 millions de centimes).

Rania Aghiles

Cet article Loi de finances 2018/ Certains documents administratifs seront…payants  est apparu en premier sur Algérie Focus.

Source de l'article : cliquez-ici