ESS : La guigne des blessures perdure !

ESS : La guigne des blessures perdure !

21
SHARE

Si l’Entente de Sétif s’est imposée ce week-end face à la formation du PAC sur le score de 2 buts à 1, il n’y a tout de même pas que des points positifs. Pour cause, le staff technique s’en tire avec plusieurs joueurs blessés dans cette partie. En effet, pas moins de 5 éléments sont souffrants. Ce n’est qu’après ce match que le staff médical a pu faire un premier constat des lieux et la situation est loin d’être rassurante. Pour ce qui est des natures des blessures, elles restent beaucoup plus musculaires, à l’image de l’attaquant Bedrane qui souffre de la cuisse. Ce qui inquiète le plus le staff technique est que le nombre de blessés augmente constamment ces derniers temps. D’après nos sources, le staff estime que c’est à cause de la pelouse du stade qui est très dure en cette période. Cela expose les joueurs aux risques de blessures. Toutefois, le staff médical tente de trouver la solution en cette période de la saison ne serait-ce que pour remettre les joueurs sur pied dans les plus brefs délais.
Amokrane souffrant de la cuisse  
L’attaquant Amokrane s’est plaint à la fin de la rencontre auprès du staff médical au sujet de sa blessure à la cuisse. L’attaquant a eu du mal à se tenir debout, ce qui a poussé le staff médical a effectué des soins intensifs dans la matinée d’hier. Bedrane a effectué un massage relaxant avant de subir des soins intensifs à l’infirmerie. Ce sera le cas aussi lors de la journée de demain et après demain, avant de subir de nouveaux tests médicaux plus approfondis afin de déterminer la nature de son entorse.
Saâd ressent des douleurs aux adducteurs 
Par ailleurs, le défenseur central Saâd a lui aussi ressentir des douleurs, mais aux l’adducteur. Il faudrait dire qu’une blessure à ce niveau reste assez complexe car cela demande beaucoup de temps de récupération. Pour le moment, le défenseur ce l’Entente de Sétif a été soumis à des soins intensifs. Et ce n’est pas tout, puisque nous avons appris aussi qu’un traitement médical lui a été prescrit pour le remettre d’aplomb.
Rebaï a joué blessé face au PAC  
Saâd n’a pas été le seul défenseur à ressentir des douleurs, puisque Rebaï a eu lui aussi la mésaventure de contracter une blessure. Sauf qu’à la différence de Saâd, Rebaï a lui joué blessé. En l’absence de Bedrane, le staff technique n’a pas eu un grand choix pour composer l’axe défensif. C’est la raison pour laquelle ce joueur s’est produit blessé, même s’il avait d’énormes douleurs aux adducteurs. A la fin de la rencontre, il a été lui aussi mis sous traitement clinique.
Haddouche et Bedrane ménagés pour les mêmes raisons  
En plus des 3 joueurs cités, 2 autres souffrent depuis plus d’une semaine des blessures. Il s’agit de Haddouche et de Bedrane. D’ailleurs, les deux joueurs en question ont été ménagés pour le match de championnat face au PAC, vu leur état de santé. Le staff médical a fait savoir à Madoui que Haddouche et Bedrane ne pouvaient en aucun cas jouer cette rencontre de championnat d’où la décision de les ménager. D’après nos sources, Bedrane effectuera une échographie dans la journée d’aujourd’hui pour être fixé tandis que Haddouche poursuit les soins.
Djabou a joué malade 
Comme tout le monde le sait, le meneur de jeu Abdelmoumen Djabou n’était pas au top de sa forme face au PAC. La raison est que le capitaine de l’Entente a joué malade. Souffrant d’une forte angine, le joueur a décidé quand même de jouer ce match afin de ne pas laisser ses partenaires. Un geste qui honneur l’international algérien qui a toujours été honnête avec son staff. Désormais, il pourra se consacrer au soin afin d’être rétabli au plus vite.
La trêve, une aubaine pour l’Entente  
Face à ce nombre important de joueurs blessés, il est clair que la prochaine trêve qu’observera notre championnat reste une aubaine pour les joueurs de l’Entente de Sétif, afin de se remettre sur pied en prévision du dernier virage du championnat. Le staff médical met les moyens pour remettre un maximum de joueurs sur pied en prévision du match face au NAHD.

Source de l'article : cliquez-ici