Inscriptions universitaires: la réduction du nombre de choix tend à orienter le...

Inscriptions universitaires: la réduction du nombre de choix tend à orienter le nouveau bachelier selon ses vœux

60
SHARE

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique,Tahar Hadjar, a affirmé jeudi à Alger, que la réduction du nombre de choix de spécialités de 10 à 4 lors des opérations d’inscription des nouveaux bacheliers à l’université tend à orienter ces derniers selon leurs vœux.
“Plus de 80 % des nouveaux bacheliers inscrits à l’université sont orientés selon leur premier choix”, a précisé M.Hadjar lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale (APN), ajoutant que ” la réduction du nombre de vœux qui passe de 10 à 4 tend à respecter leurs vœux”.

Le ministre a rappelé que “19 000 demandes de transfert ont été recensées durant l’année en cours, contre 120 000 demandes l’an dernier et 150 000 durant l’année universitaire 2015-2016, “ce qui prouve, a-t-il dit, que “le nombre de demandes de transfert est en recul et que les 4 premiers choix formulés par les nouveaux bacheliers sont respectés”.

M. Hadjar a affirmé par ailleurs que depuis 1992, le bachelier est orienté selon son premier choix s’il a la moyenne requise.

Pour ce qui est de la filière Médecine, le ministre a indiqué que sur 9563 demandes de transfert, 358 demandes ont été acceptées.

Il a souligné que l’admission en spécialité de médecine tient compte de la moyenne exigée, du facteur géographique et des capacités d’accueil des établissements hospitaliers, vu que l’étudiant en médecine entame à partir de la 3e année, sa formation dans les CHU.

Concernant les Ecoles supérieures, le nombre de places pédagogiques est préalablement fixé en accord avec le ministère de l’Education, a précisé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

APS

Source de l'article : cliquez-ici