L’Espagne ferme la prison où un migrant algérien est décédé

L’Espagne ferme la prison où un migrant algérien est décédé

115
SHARE

Les autorités espagnoles ont procédé mercredi à la fermeture de la prison d’Archidona, où un migrant algérien est décédé dans des circonstances mystérieuses, au moment où d’autres ont été transférés dans d’autres centres de rétention.

En effet, le ministère espagnol de l’Intérieur a affirmé dans un communiqué que la prison d’Archidona ouverte provisoirement pour loger les migrants clandestins était bel et bien fermée.

Le migrant algérien, Mohamed Bouderbala, est décédé, faut-il le rappeler, dans l’enceinte de cet établissement pénitentiaire dans des conditions suspectes, dont les autorités ibériques confirment la piste du suicide, tandis que des organisations des droits de l’homme indiquent que la victime serait prise à tabac par les agents dudit établissement.

Côté algérien, une enquête a été diligentée pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Selon des sources espagnoles, la prison d’Archidona a été ouverte en novembre dernier pour héberger les 600 harraga algériens.

L’Agence de presse officielle (APS) a rapporté, il y a quelques jours, que des groupes de migrants algériens avaient été rapatriés d’Espagne vers le port d’Oran dans le cadre d’un accord conclu entre les deux pays.

A noter que les autorités espagnoles n’ont pas précisé la destination du reste de harraga retenus dans ladite geôle, alors que l’AFP, citant des associations locales, a rapporté qu’ils sont transférés vers d’autres centres de prétention du pays.

The post L’Espagne ferme la prison où un migrant algérien est décédé appeared first on .

Source de l'article : cliquez-ici