Un TEC relie Annaba à Berrahal

Un TEC relie Annaba à Berrahal

19
SHARE

Outre l’expulsion manu militari de 28 nouveaux occupants du bidonville de Sidi Achour, la sortie sur le terrain du wali de Annaba Mohamed Salamani avait pour objectifs d’inaugurer la mise en exploitation du Train Express Communal (TEC) pour faciliter les déplacements des populations de Annaba à Berrahal et envisager l’extension à brève échéance du TEC.

C’est que ce moyen de transport public reliant Annaba à Berrahal et par la suite d’autres communes et localités, est une opération attendue depuis des années. Il s’agit d’une des zones industrielles et agricoles parmi les plus productives de la wilaya. Cette connexion réalisée au moyen du ferroviaire permettra l’expansion des activités socioéconomiques. Longue d’une trentaine de kilomètres, la ligne ferroviaire réalisée permettra à 600 passagers de rejoindre en 45 minutes l’une ou l’autre des deux destinations pour seulement 40 DA le billet de transport. Il est prévu, à court-terme, de transporter quelque 5000 passagers chaque jour. A Berrahal comme à Annaba, dans un sens comme de l’autre, 50% des 30.000 habitants de cette commune, site d’implantation d’une zone d’activités commerciales, effectuent des déplacements quotidiens vers la commune chef-lieu pour vaquer à leurs occupations. Faute de transport public et efficace à la portée des petites bourses, les citoyens sont contraints de recourir au transport individuel avec tout ce que cela sous-entend comme moyens financiers à engager. Dans une wilaya qui ne cesse de s’étendre, ce que d’aucuns qualifient de Train express communal (TEC) jouera un rôle essentiel. Il facilitera le quotidien des habitants qui pourront se déplacer dans de bonnes conditions pour se rendre sans encombre à leur travail. Pour aussi, accéder à d’autres zones d’activités, tout en désengorgeant le réseau routier. De même qu’il libérera le potentiel de croissance d’Annaba et ses communes. Notamment El Hadjar, Sidi Amar et El Bouni. D’autant plus qu’en collaboration avec les exploitants des autres modes de transport existants ou prévus pour l’être comme le tramway (à réaliser), le nouveau TEC reliera les autres localités de la banlieue de Annaba. Il sera exploité sur la ligne Annaba/Alger. Vieillissante, celle-ci n’est plus en mesure de répondre à la demande croissante du transport du long trajet. C’est dire tout le bénéfice que le citoyen tire avec la double voie ferroviaire en réalisation. Le TEC Annaba/Berrahal est constitué d’une dizaine de rames modernes avec, dans un premier temps, les deux arrêts que sont El Oued et Sarwel. Une projection a été faite il y a quelques années au moyen d’une étude établie pour le long terme. La ligne du TEC devrait être prolongée jusqu’à l’aéroport Rabah Bitat et delà, la wilaya de Tarf. C’est ce qui a été avancé lors des différentes visites de travail d’anciens ministres des transports. Outre la solution au problème de transport public collectif, ce projet jouera le rôle de facteur de développement du secteur touristique. En tout état de cause, le TEC mis en exploitation ce dernier mardi est un mode de transport efficace, non-polluant et accessible au plus grand nombre. Il contribuera à la création de plusieurs postes de travail et à changer l’image d’Annaba, ses communes et ses localités. Comme il consolidera les capacités de développement de notre industrie et de notre agriculture. Ce sont deux secteurs sur lesquels s’était longuement attardé le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche Abdelkader Bouazgui. C’était lors de sa dernière visite de travail dans la wilaya. Dans le même ordre d’idée, il y a également le projet de la gare maritime du port d’Annaba. Entamé depuis plusieurs mois, ce projet semble s’essouffler. Ce qui explique la visite effectuée ce dernier dimanche par le wali de Annaba. Ce dernier s’y est longuement attardé pour stimuler les ardeurs des initiateurs et travailleurs et relever les difficultés qui bloquent son achèvement. Rappelons que l’entreprise Portuaire de Annaba finance la totalité du projet. D’où ce sentiment unanime au sein de la population de la wilaya que l’EP Annaba est une entreprise performante. L’investissement est synonyme de création de richesses et d’emplois. Y seront réalisés des locaux commerciaux, cafétérias et autres équipements de loisirs, de l’artisanat et de la culture locale et nationale. C’est que la gare maritime d’Annaba, s’inscrit dans une même dynamique que celui du Train express communal : rendre la commune du chef-lieu plus vivable, améliorer le quotidien de ses habitants et en faire une zone touristique et compétitive pour les entreprises qui s’y installeront.

A.Djabali

The post Un TEC relie Annaba à Berrahal appeared first on .

Source de l'article : cliquez-ici