Pour désamorcer la crise : le pouvoir a promis une augmentation salariale de 20 % aux magistrats algériens

by Manager
1 views

On en sait un peu plus sur les dessous de l’accord signé hier mardi entre le syndicat national des magistrats (SNM) et le ministère de la Justice. Le pouvoir algérien a promis aux magistrats algériens une augmentation salariale de 20 % à partir du mois de décembre prochain. Cette augmentation sera calculée selon le degré d’ancienneté de chaque magistrat et aura un effet rétroactif à partir du mois de janvier 2019, a-t-on pu confirmer auprès de sources sûres au niveau du ministère de la Justice. 

En clair, cette augmentation permettra à certains juges, notamment ceux ayant cumulé plus de 7 ans d’expérience, d’engranger une prime dépassant les 30 mille Da par mois. C’est principalement avec cet argument que les autorités algériennes ont convaincu les magistrats grévistes de renoncer à leur mouvement de protestation. Selon nos sources, l’Etat a promis également de débloquer des moyens pour accélérer l’obtention des logements de fonctions au profit des juges.

Dans le document final rendu public par le SNM, il n’y a aucune mention précis à ces promesses formulées dans les négociations menées mardi pendant plusieurs heures au niveau de la Cour Suprême.  Le SNM s’est contenté de résumer les points cardinaux ayant été conclus avec le ministère de la Justice tout en précisant que “ces acquis constituent le maximum qui pouvait être arraché dans la conjoncture actuelle”.

A lire aussi

Leave a Comment

shares